Le 5 mai 2010, le journal officiel publie le décret 2010-453 du 3 mai 2010 relatif à l’homologation de l’appelation d’origine contrôlée "Kirsch de de Fougerolles". Le Kirsch de Fougerolles vient d’obtenir son AOC 41 ans après sa première demande, il devient le premier alcool de fruit à obtenir une AOC en France, et la quatrième eau-de-vie après le Calvados, le Cognac et l’Armagnac.


    La zone géographique concernée par cette AOC comprend Fougerolles et 10 communes alentour (8 en Haute Saône et 3 dans les Vosges). Fougerolles est surnommé le "Pays de la Cerise", et à juste titre car près de 1
0 000 cerisiers sont plantés sur ce secteur, et 500 tonnes de cerises y sont récoltées chaque année. 

 
 

    A l’occasion de son déplacement le 28 avril 2011 en Franche-Comté, à Fougerolles, Bruno Le Maire -Ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l’Aménagement du Territoire- a officiellement lancé l’appellation d’origine contrôlée (AOC) Kirsch de Fougerolles.


    L’AOC Kirsch de Fougerolles a été reconnue par le Comité national des vins, eaux-de-vie et autres boissons alcoolisées de l’Institut national de l’origine et de la qualité (INAO) le 10 septembre 2009.

    Le cahier des charges de l’AOC Kirsch de Fougerolles a été approuvé par ce même comité le 3 novembre 2009 puis homologué par décret 2010-453 du 3 mai 2010. Il prévoit les conditions de production du Kirsch de Fougerolles, à savoir l’aire de production, les variétés de cerises concernées, les rendements, le titre alcoométrique volumique et les procédés de récolte et d’élaboration.

 

Commandez notre Kirsch de Fougerolles